Rose & Cook

25 janvier 2012

Gulab jamun (coucougnettes de chameau- dessert indien}

049pn2

Après le Halwa indien, voici un 2nd dessert traditionnel.

Quand j'ai annoncé fièrement aux enfants que je leur avais cuisiné des coucougnettes de chameau, ils m'ont regardé le sourcil relevé d'un air de dire "ça y est, elle a craqué, elle est bonne à enfermer".

Intrigués, ils ont goûté (j'ai un peu insisté en disant que sinon le prochain repas ce serait Kho-Lanta-staïle) et... ils ont adoré !!!

074pn35

Ce Gulab jamum, je l'ai réalisé avec Sandjee de Bollywood kitchen lors d'un atelier à 4 mains. Il s'agit de boulettes à base de semoule et de lait, que l'on fait frire, puis que l'on laisse imbiber dans un sirop.

016PN2

Nous avons fait 2 sirops: 1 à base de safran et 1 à base de cardamone. C'est marrant parce que je me rends compte que mon palais est totalement stérile pour réceptionner les arômes de safran que j'ai eus du mal à détecter et à apprécier. (Sandjee est témoin !)  En revanche j'ai immédiatement adoré le sirop à la cardamone.

089pn2

Gulab Jamun

(pour 4 personnes, env 6 boules par personne)

-150g de lait en poudre 

-70g de beurre

-60ml de lait demi-écrémé

-20g de farine

-2 cuillères à soupe de semoule de blé fine (trempée dans un peu d'eau chaude)

-1/4 cc de levure

pour la cuisson: de l'huile de friture neutre

Sirop à la cardamone

-100g de sucre

-100g d'eau

-1 cuillère à café de jus de citron

-1/2 cuillère à café de cardamone en poudre

Sirop au safran

-100g de sucre

-100g d'eau

-1 cuillère à café de jus de citron

-5 à 10 pistils de safran

001pn2

(c'est la pâte une fois finie, elle est très lisse et assez friable)

041pn2

Mélanger la farine et la levure et réserver.

Faire fondre le beurre et mélanger avec le lait en poudre et le lait. Ajouter le mélange farine +levure

Ajouter la semoule humidifiée et former une pâte

Laisser reposer une quinzaine de minutes la pâte.

Faire frire les boulettes dans de l'huile: attention aux projections d'huile !!! (on ne lance pas les boules dans de l'huile chaude et on prend les précautions d'usage liée à la friture, surtout en présence d'enfants!)

Et attention à la température de l'huile: si elle est trop chaude, vos coucougnettes seront cramées à l'extérieure et crues à l'intérieur et si l'huile est trop froide, elles se décomposeront. C'est que c'est exigeant la coucougnette qu'est ce que vous croyez! :-P

Quand elles sont bien dorées, retirer les boulettes, les laisser quelques instants dans une assiette recouverte d'une feuille d'essuie-tout et mettre ensuite dans le sirop encore chaud mais pas brûlant.

 083pn2

045pn2

088pn2

Si vous avez le courage, laisser reposer au moins 12h dans le sirop.

En tout cas, nous, on ne voit plus les chameaux de la même façon ! tuzki_043poufpouf

(excusez moi si ce billet est apparu hier, c'était une fausse manip de ma part)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires sur Gulab jamun (coucougnettes de chameau- dessert indien}

    oui je dois dire que je me sens réconciliée avec l'animal!!!

    Posté par Douchka de chez, 24 janvier 2012 à 09:29 | | Répondre
  • Ca a l'air excellent mais également très calorique !

    Posté par Isa, 25 janvier 2012 à 10:16 | | Répondre
  • Lol ... j'ai eu peur ;p

    Posté par CoCO, 25 janvier 2012 à 11:15 | | Répondre
  • ... que ce soit de vrais coucougnettes hein

    Posté par CoCO, 25 janvier 2012 à 11:15 | | Répondre
  • Miam, ça doit être très intéressant avec le sirop au safran !!

    Posté par Reglisse, 25 janvier 2012 à 11:58 | | Répondre
  • 5 à 10 pistils de safran et tu ne sentais pas grand chose? euh... il n'était pas périmé ?

    Posté par Anaou, 25 janvier 2012 à 13:48 | | Répondre
  • @anaou : non pas périmé du tout ! moi j'ai largement préféré celui au Safran ... Elle est véritablement insensible - au safran !

    Posté par Sanjee, 25 janvier 2012 à 14:35 | | Répondre
  • J'ai déjà gouté ce dessert dans un resto indien, le sirop était à la cardamome, quelle merveille! Moi qui ne suis pas du tout friture, j'ai adoré, le résultat n'est pas gras du tout étrangement.
    Je garde ta recette sous le coude.
    Moi aussi le parfum du safran, je n'adhère pas du tout, quand tant d'autres s'en lèchent les babines!
    Et bravo pour ton blog que je suis depuis un moment en silence, j'aime beaucoup tout ce que tu fais.

    Posté par Praline, 25 janvier 2012 à 15:29 | | Répondre
  • Euh je garde ta recette de coucougnettes...
    Bises d'Isa-Marie

    Posté par Isa-Marie, 25 janvier 2012 à 19:56 | | Répondre
  • Ton article m'a bien fait rire ! Je suis aussi assez intriguée par le goût que ça peut avoir, est-ce que c'est comme un beignet ? Et d'où vient le nom ? Je vais chercher sur internet tiens !

    Posté par Delphine, 27 janvier 2012 à 18:43 | | Répondre
  • J'adore les photos !

    Posté par Cooking Mumu, 02 février 2012 à 12:30 | | Répondre
  • un régal, en général, on les trouve baignés dans un sirop de roses dans les restaurants indiens : alors là , c'est divin ...

    Posté par sandra, 01 mars 2013 à 17:04 | | Répondre
Nouveau commentaire