Rose & Cook

26 novembre 2012

Pesto de mâche nantaise pour l'apéro ! {+ un pavé dans la mare du prix des fruits & légumes}

macheNantaise2

Je ne sais pas pour vous, mais la mâche c'est typiquement la jolie salade d'hiver, festive même, que l'on retrouve sur nos tables de fêtes et après. Je dois avouer qu'à la maison on la mange souvent dans son plus simple apparât: mâche, balsamique, huile d'olive et une tonne de parmesan, what else? 

Mais j'ai adoré la proposition de Yannick Leclerc de chez Alain Cirelli: un pesto de mâche nantaise, servi sur des tartines de pain, avec quelques feuilles de mâche supplémentaires.

Typiquement le truc fait en un clin d'oeil, super bon pour l'apéro et auxquel on ne pense jamais.

{Pesto de mâche nantaise}

-2 belles poignées de mâche lavée

-2 cuillères à soupe de pignons de pain

-1 gousse d'ail

-huile d'olive, sel poivre

Peler la gousse d'ail, retirer le germe

Passer au robot couteau les ingrédients birèvement jusqu'à obtention d'une pâte

En option: pour une note poivrée, vous pouvez ajouter 2-3 feuilles de roquette et pour du crémeux 1/8ème d'avocat bien mûr

macheNantaise3

Pourquoi nantaise ? Parce que c'est le berceau de la production française en matière de mâche, que la mâche nantaise possède une IGP et est donc conforme à un certain cahier des charges.

Je vous passe rapidement les qualités nutritionnelles mais pour une salade, elles ne sont pas inintéressantes avec de la vitamine B9, des omégas 3 et du béta carotène. Comme toutes les salades, un apport calorique faible, pour peu qu'on ne l'arrose pas d'un litre de sauce :-D

MacheNantaise

J'espère que 2012 sera meilleur pour les producteurs de mâche car les années 2010 et 2011 ont été catastrophiques visiblement.

Parce que la demande du consommateur en matière de mâche est très forte pendant les fêtes de fin d'année, les producteurs sèment en prévision mais les conditions climatiques trop douces ou trop dures peuvent leur faire un peu "rater" cette période de Noël.

J'ai pas mal discuté avec des producteurs et je ne voudrais pas faire de dangereux raccourcis mais je pense qu'en France aujourd'hui il y a un sérieux problème avec les fruits et légumes et je n'entrevois pas de solution, si ce n'est une révolte du consommateur.

Les producteurs sont payés une misère (genre 15cts/kg pour la mâche à certaines période pour prendre un exemple), et les consommateurs payent 1,70€ /kg au minimum. Et il faut noter que ces dernières années, il y a eu une réduction sensible des intermédiaires dans le secteur.

Alors j'ai une question: qui s'en met plein les fouilles au passage ? Est-ce normal qu'un producteur soit payé 15cts/kg quand moi consommateur je paye au final 1,70€/kg ? Ok, je veux bien imaginer les frais de structure, de personnel etc. mais quand même quoi, c'est quoi ces marges délirantes?!

En tant que consommateur j'en ai MARRE de payer une fortune mes fruits & légumes alors que je sais que derrière le producteur lui n'a aucune juste rémunération. Quand j'achète ma mâche nantaise 1,70€, je voudrais pouvoir exiger que le producteur reçoive une rémunération qui lui permette de vivre décemment. Non par ce qu'on ne parle pas d'enrichissement à 30cts ou 50cts le kilo...

Ca me fait penser à ce potimarron bio vendu dans une grande surface à 5€ pièce, alors que pour la même chose, j'ai payé 2€ chez Naturalia !

Il y a quelque part toute une série d'acteurs de la chaine de vente/distribution qui prennent les consommateurs pour des dindes.

Jusqu'à quand ? Quand on n'aura plus d'agriculteurs ou bien quand on refusera enfin de payer son kilo de courgettes 6€ ?

Si un distributeur veut bien m'expliquer ses contraintes et pourquoi on en est arrivé là, je veux bien car là, du point de vue du consommateur, c'est incompréhensible....

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par roseandcook à 08:54 - Apéro - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Pesto de mâche nantaise pour l'apéro ! {+ un pavé dans la mare du prix des fruits & légumes}

  • Coup de gueule !

    Entièrement d'accord avec toi ma belle, pour connaître un peu la filière fruits & légumes côté producteur, il y en a qui s'en mettent plein les poches clairement, et ce ne sont pas les agriculteurs !
    Révoltée de voir que OK on est censés manger 5 fruits & légumes par jour, mais encore faut-il pouvoir se les payer, et je parle même pas de commencer à les acheter en Bio !!!! Parce que même les fruits & légumes de base du supermarché sont hors de prix (vu dans mon Monop, que j'adore par ailleurs, le kg de pommes de terre Charlotte à 3.60 €, non mais oh !!!!, des patates quoi... )
    Bon, un peu énervée moi aussi sur le sujet, la lutte doit continuer !

    Posté par yael, 26 novembre 2012 à 09:04 | | Répondre
  • On ne peut plus d'accord avec toi. D'ailleurs autant que faire se peut, j'ai arr^été d'acheter fruits et légumes en GS et je privilégie le marché et sur ce marché les producteurs locaux : non seulement les produits sont bien plus beaux mais en plus je sais que ça va directement dans leurs poches

    Posté par Sev, 26 novembre 2012 à 09:06 | | Répondre
  • Je me refuse à les acheter au supermarché, d'autant qu'on a un producteur fournisseur amap tout près. Et le budget semaine s'en est trouvé sensiblement allégé pour des fruits et légumes de saison à la saveur incomparable!

    Posté par Karyn, 26 novembre 2012 à 09:24 | | Répondre
  • Je suis complètement d'accord avec toi mais aussi avec Sev. Le problème c'est que les gens râlent mais continuent d'acheter leur fruits et légumes en GS, alors qu'on sait pertinemment que:
    1. ce sont eux qui s'en mettent pleins les poches,
    2. ils vendent souvent de la mauvaise qualité à prix d'or et
    3. on favorise nettement le gâchis (puisque les grandes surfaces jettent une énorme quantité de marchandise, ce qui devrait normalement scandaliser tout le monde vu le contexte économique/écologique actuel).
    Donc c'est qu'a priori tout le monde s'en fout non?
    D'autant qu'il existe plein d'alternatives (AMAP, filière courte, primeur de quartier, marché de campagne...) pour se procurer des aliments bons et de bonne qualité parfois à des prix plus attractifs)...

    Posté par Madame S, 26 novembre 2012 à 09:27 | | Répondre
  • Ta jolie recette toute fraîche me fait bien envie ! Et je partage entièrement ton avis. Les distributeurs s'en mettent plein les poches ! Rien de mieux que les AMAPs. Dans mon panier bio cette semaine, pour 8€, Pierre mon gentil producteur à mis : 1 salade, 1 botte de roquette, 4 patidous, 1 botte de poireaux, 1 botte de petits navets, 1 botte de radis noirs ronds, et des pommes de terre ! Du bon, du frais et du pas cher !!
    Bises

    Posté par Cécile, 26 novembre 2012 à 10:03 | | Répondre
  • Particulièrement vrai pour plein de produits frais...

    Posté par Isa-Marie, 26 novembre 2012 à 10:29 | | Répondre
  • les filières courtes sont privilégiées dans la majorité de nos achats alimentaires, mais ce n'est pas évident à mettre en place.
    Je vénére nos agriculteurs, car c'est eux qui nous donnent à manger.

    Posté par lesfillescolline, 26 novembre 2012 à 12:04 | | Répondre
  • Suis bien d'accord ! Une solution : acheter directement à des producteurs ce qui à paris n'est pas commode. Au marché de la villette (métro belleville) j'ai quand même trouvé un super maraîcher producteur : beaux produits et tarifs raisonnables. Pour moi c'est ça l'avenir. Et sinon, très chouette pesto de mâche.

    Posté par Claire, 26 novembre 2012 à 14:42 | | Répondre
  • Pour ce qui est des fruits et légumes, Paris ne me manque vraiment pas ! En dehors des livraisons de paniers de fruits et légumes par des AMAP ou autre, pas moyen de trouver quoi que ce soit de correct à un prix raisonnable, même sur les marchés où presque tout vient de Rungis...
    Mais c'est vrai que même en province c'est trop cher en général ! Personnellement, je ne vais plus que sur les marchés et là je sélectionne avec soin à qui j'achète (producteurs régionaux uniquement). Pas cher, toujours de saison, et tout est bon !

    Posté par Anna, 26 novembre 2012 à 19:39 | | Répondre
  • Je comprends ton coup de gueule mais c'est à nous consommateur de faire attention ....
    D'un autre côté j'essaie d'aller à la ferme près de chez moi mais niveau coup c'est beaucoup plus élevé que dans une grande surface .....

    Posté par floencuisine, 27 novembre 2012 à 09:25 | | Répondre
  • @Floencuisine

    Mais normalement la ferme à coté de chez n'est pas sensée être plus chère que ta grande surface, c'est bizarre :- O
    En tout cas, à Paris on est un peu pris en otage quand on n'a pas une gentille Amap qui fait des paniers près de chez soi.

    Posté par RoseAndCook, 27 novembre 2012 à 10:01 | | Répondre
  • moi aussi...

    Je suis entièrement d'accord avec toi.
    C'est délirant... et c'est toujours les mêmes qui s'en mettent pleins les poches pendant que d'autres font le "sale" boulot.

    Posté par isabelle, 28 novembre 2012 à 16:28 | | Répondre
  • le "sale" boulot

    Faites attention quand vous dites "c'est toujours les mêmes qui s'en mettent pleins les poches pendant que d'autres font le "sale" boulot". Moi je pense à toutes ces petites caissières et les personnes qui mettent en rayon à 5h du matin et je me dis qu'ils font aussi le "sale" boulot. Mais après je suis d'accord pour essayer de réduire les intermédiaires, augmenter le nombre d'AMAP et réveiller les consciences.

    Posté par flolepoiro, 25 janvier 2015 à 20:51 | | Répondre
    • Personnellement j’ai un grand respect pour tous les boulots, et j’ai moi-même rempli des rayons la nuit pendant mes etudes pour gagner de l’argent, je connais la valeur du travail

      Posté par roseandcook2COMS, 26 janvier 2015 à 10:57 | | Répondre
Nouveau commentaire